Arès

L’EXPÉRIENCE 100 % NATURE !
ARÈS, C’EST UN VILLAGE IDÉAL POUR DES VACANCES EN FAMILLE, EN AMOUREUX OU ENTRE AMIS. ENTRE BASSIN ET NATURE, LAISSEZ-VOUS ALLER À LA DÉCOUVERTE D’UN ÉCRIN D’EXCEPTION.

Flânez sur le port ostréicole

Cap sur les cabanes en bois colorées de bleu, de jaune et de vert ! Observez les poches d’huîtres qui sèchent au soleil et les « plates », ces embarcations utilisées par les ostréiculteurs. Et surtout n’oubliez pas de déguster des huîtres du Bassin avec un bon verre de vin blanc : un régal.

Goûtez à la magie des prés salés

Envoûtants et atypiques, les prés salés offrent un panorama inédit. Cette réserve naturelle nationale de 400 hectares regorge de curiosités, à l’image des tortues cistudes et des lézards verts. Au printemps, les oiseaux viennent y nicher. Entre allure de savane l’été et de forêt l’hiver, les prés salés évoluent au gré des saisons.

Pique-niquez au Triangle de Pereire

Idéales pour une sortie en famille, les plages de Pereire ou le site de Saint-Brice offrent un cadre calme et propice à la détente, à l’ombre des pins. À marée basse, c’est parfait pour se baigner en toute sécurité !

Faites une sortie en forêt

Pour une balade en pleine nature, à pied ou à vélo, la forêt d’Arès est un terrain de jeu privilégié de près de 4 250 hectares au milieu des pins maritimes. L’automne, c’est un spot de premier choix pour s’adonner à la cueillette des champignons.

Longez la jetée

Plus ancienne du Bassin d’Arcachon, la jetée d’Arès servait autrefois de quai d’accostage aux pêcheurs. Sortez votre appareil-photo car c’est un site prisé pour prendre des clichés du Bassin.

savoir_plus

Nouveau par

Office de tourisme :

Top 3

des monuments immanquables

La Tour d’Arès

Érigée en 1840, c’était autrefois un moulin à vent. Après avoir servi de tour de défense, elle abrite aujourd’hui un transformateur.

L’église Saint-Vincent-de-Paul

Construite en 1872 et rénovée en 2011, elle renferme des vitraux remarquables, évoquant notamment Ève et Marie.

Le château d’Arès

Bâti vers 1775, il a connu diverses fortunes : incendie puis reconstruction en 1849. Il abrite désormais une maison de retraite. Son parc est classé comme site protégé.